Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Quand Fred Martin gribouille...
  • Quand Fred Martin gribouille...
  • : Je suis prof d'arts appliqués et j'ai une formation de graphiste-illustrateur. Dessin de presse, caricature, illustration, carnet de voyage, BD, peinture, j'aime varier les expériences, les rencontres. Je souhaite vous les faire partager à travers ces pages. Merci de votre visite!
  • Contact

Recherche

26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 08:30

Hier matin, je découvrais dans mon courrier le dernier numéro de "La Gazette des Grands Prédateurs" de l'Association Férus, avec un des dessins de lynx que j'avais envoyé à la rédaction, il y a quelques mois.


Lynx324

 

Un peu plus tard, je retrouvais notre chat Diesel, victime de la route, alors qu'il n'avait pas réapparu depuis Jeudi soir.

Il repose maintenant dans notre verger, le terrain de ses premiers pas de petit prédateur ...


Diesel323.jpg

 

Au revoir Diesel ... Tu nous manques ...


Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Martin - dans Dessins
commenter cet article

commentaires

SIMONIN 27/01/2011 10:20


Le destin de chacun est injuste souvent, qu'il soit homme ou animal. Et lorsque l'on a la douleur de perdre un être cher ou son animal de compagnie, c'est un énorme chagrin et un choc affectif que
l'on doit supporter avec beaucoup de courage. A présent il vous faut regarder vers l'avenir, en gardant dans vos coeurs et dans vos pensées toute la chaleur et tout le bonheur que Diesel a su vous
donner et qui ne peuvent vous être enlevés. Gros bisous. Mum.


Fred Martin 27/01/2011 17:02



Merci Mum...


C'est vrai que Diesel a marqué à jamais notre maison, notre environnement proche et notre mémoire de son empreinte toute particulière. Et avec lui, nous avons commencé à écrire notre histoire
dans cette terre adoptive.



Thierry Boulanger 26/01/2011 10:24


Quoi qu'on en dise, ce genre de choses fait toujours mal...
Bon courage, donc.


Fred Martin 26/01/2011 11:35



Merci du fond du cœur Thierry ...


C'est vrai que çà fait mal !