Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Quand Fred Martin gribouille...
  • Quand Fred Martin gribouille...
  • : Je suis prof d'arts appliqués et j'ai une formation de graphiste-illustrateur. Dessin de presse, caricature, illustration, carnet de voyage, BD, peinture, j'aime varier les expériences, les rencontres. Je souhaite vous les faire partager à travers ces pages. Merci de votre visite!
  • Contact

Recherche

24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 11:29

J'ai reçu ce matin, directement de chez l'ami Lolmède, le mini (mais maxi par le contenu!) catalogue des dessins réalisés par plein de dessinateurs désireux de rendre hommage à feu l'ex-chanteur du groupe AC/DC, Bon Scott, disparu le 19-02-1980.

 

Bon-Scott-Day217.jpg

Un joli petit bouquin, format 1/2 A4, couverture souple et belle impression couleur, imprimé en petit tirage. Vous pouvez encore vous le procurer en ligne sur le blog de notre hôte, Lolmède, avec qui je partage une double page, accompagné d'un de nos fugueurs, Jérôme Gorgeot, soit dit en passant ...

 

Bon Scott Day 2218

 

Vous y retrouverez aussi, entre autres, Rémi Malingrëy, Ambre, Jean-Christophe Menu ... etc ... ainsi que mon p'tit frère EtienneM !

 




Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Martin
commenter cet article

commentaires

Janpi 24/06/2010 19:29


Hello Fred (back from the grave !)

Cocasse : la plupart des intervenants au blog de Lolmède ont surtout retenu -et donc illustré- le fait que Bon Scott soit mort(dans une R5 !) vraisemblablement étouffé par son vomi.

j'étais moi-même tombé dans le même travers, aussi n'ai-je pas proposé mon dessin (je crois que seul EtienneM l'a vu).

C'est un peu comme résumer Elvis à l'image du gros lard suffocant dans son costume à paillettes sur une scène de Vegas...Ou Jimi Hendrix à un chevelu défoncé pataugeant dans sa bile... Morrison à
son suicide ... Joplin à son O.D...les Dead Kennedys à la procédure judiciaire qui oppose les fondateurs du groupe à Jello Biafra et Alternative Tentacles, ou encore confondre Metallica avec une
réunion des alcooliques anonymes.

Forcément facile et réducteur.

Dommage, non ?


Fred Martin 25/06/2010 10:21



C'est clair et on ne peut plus réducteur, je le conçois et je dois dire que je ne suis pas allé cherché plus loin dans l'hommage posthume. Il est tout aussi clair qu'on ne peut résumer la
carrière ou la personnalité d'un artiste à ce genre de détail "cocasse". Aussi la violence de la chute ou de la mort laisse toujours plus de place à l'incompréhension, aux "pourquoi ?". Ce qui
n'en trahit pas moins une affection sans mesure, du genre "Tu nous as bien eu !".